• justinemarchetti

Découverte d'un sanctuaire troglodyte au coeur du massif de la Sainte Baume

Mis à jour : 7 oct. 2020

Au mois de juin 2020, j'ai eu le privilège de me rendre dans un lieu insolite à deux pas de Marseille...


Haut lieu de pèlerinage depuis des siècles
Sanctuaire niché au coeur de la Provence

Après avoir déposé notre véhicule, nous empruntons -mon frère et moi - un superbe chemin dans les sous-bois pour rejoindre le sanctuaire, niché au creux d'une falaise.


Il faut savoir que depuis des millénaires, la forêt est considérée comme magique. Déjà au temps médiéval, des décrets royaux interdisaient formellement la coupe, l'élagage et le prélèvement de bois. Grâce à cette préservation séculaire, de superbes arbres forment une canopée bien au-dessus de nos têtes, et participent à l'ambiance mystique qui règne en ces lieux...



Après une courte ascension d'une quarantaine de minutes sur un chemin joliment aménagé, nous atteignons les escaliers qui mènent au sanctuaire. Jamais nous n'aurions pu imaginer une telle construction en plein coeur de la Sainte Baume.

Nous sommes sans voix : et dire que nous habitons la région depuis toujours et que jamais personne n'avait évoqué cette merveille architecturale !


Dominé par une partie des constructions, habitées et entretenues par les gardiens des lieux qui veille sur les reliques présumées de Marie-Madeleine, l'escalier s'enroule autour de la barrière rocheuse formée par le relief du massif. Ce dernier offre un merveilleux panorama sur la plaine, et contient de nombreux détails qui attirent notre attention. L'aspect à la fois prestigieux et religieux de ce sanctuaire se ressent à chaque pas que nous faisons.



Une fois les escaliers terminés, nous découvrons à notre grande surprise un passage biblique mis en scène avec des personnages grandeur nature, qui surprend par son réalisme déconcertant et son emplacement incongru.


Un moment clé représenté en plein air
Représentation de la Crucifixion

Puis nous arrivons enfin face à l'impressionnante façade du sanctuaire directement taillée dans la roche. Le spectacle est saisissant, et nous nous demandons comment des hommes ont pu réaliser un tel ouvrage dans un lieu aussi reculé.


En passant la porte en bois travaillée, nous pénétrons dans une grotte aménagée en église. C'est la première fois que nous voyons cela. Le lieu aurait accueilli la disciple restée fidèle à Jésus, Marie-Madeleine. Après une errance sur les routes de Provence suite à son débarquement aux Saintes-Maries-de-la-Mer, elle aurait choisi de vivre en ermite dans cette grotte jusqu'à sa mort. Nous qui étions venus visiter le sanctuaire un peu par hasard, nous n'aurions jamais pensé mettre les pieds dans un des plus hauts lieux de pèlerinage du sud de la France ! C'est pour cette raison évidente que depuis le Moyen-Âge, des personnalités se sont déplacées jusqu'ici : rois, reines, papes... et que les bois environnants ont autant été respectés et préservés.


Nous déambulons dans la grotte sombre et humide, puis observons les deux reliques de Marie-Madeleine conservées près de l'imposant autel, et descendons dans la partie basse "admirer" le mur sur lequel les prénoms d'enfants morts-nés sont inscrits sur des plaques dorées. En effet, la tradition locale veut que les parents se rendent au sanctuaire pour y trouver une forme de réconfort et de paix, comme s'ils effectuaient un chemin de croix et de rédemption.



Après toutes ces découvertes, nous prenons à nouveau le temps d'observer le paysage varois qui s'offre à nos yeux depuis l'esplanade, puis empruntons le chemin en sens inverse (ce qui nous offre de jolies perspectives et rencontres).



J'espère cher(e) voyageur(se) que cet article aura éveillé en toi une certaine curiosité pour ce lieu atypique ! Nous avons pris en tous cas beaucoup de plaisir à le visiter.

Comme quoi, bien que la Provence soit une région plébiscitée et connue dans le monde entier, il reste encore de nombreux coins secrets où s'aventurer ;)


Cela pourrait être le style de visite insolite à insérer dans un circuit personnalisé en Provence non ?



unpasverslhorizon par justinemarchetti - septembre 2020







Écrire, raturer,

effacer, reformuler,

jeter ses mots sur

le papier...

Bref s'exprimer.

  • Instagram